Faire une enquête

De nos jours on trouve des enquêteurs en phénomènes, on utilise les moyens technologiques afin de pouvoir entrer en contct avec les esprits, et même si on le nie, il ne s’agit, à y voir de plus près, que du spiritisme moderne on s’explique :

Aller sur lieu abandonnné, demander si quelqu’un veux discuter reviens à dire “Esprit es tu la ?”, bah oui c’est identique…

Mais comme novice, on fait comment, quel matériel ? Comment s’y prenons nous ? C’est à celà que nous allons répondre.

Que pouvons-nous dire des lieux ?

Il ne faut pas penser que tout les lieux abandonnés sont chargés ou ont une présence d’esprit, il arrive que l’on se rende sur les lieux pour rien, qu’ils soient vide énergétiquement parlant, le choix du lieu n’a d’importance que par son histoire, mais pas forcément, une maison qui n’est en apparence qu’une maison peut être un lieu chargé, au contraire un manoir, un château chargé d’histoire n’est pas forcément chargé et ne contient sans doute aucune présence d’esprit.

Généralement, les fantômes sont attachés à un objet ou une maison en particulier, alors que les esprits vont et viennent quand ils doivent délivrer des messages.

Repérage des lieux

On fera ce que l’on nomme un repérage des lieux, pour cela on demandera autorisation, car dans bien des cas les lieux biens qu’à l’abandon ont un propriétaire et nous risquon la violation de domicile, si vous êtes sous association prenez vos documents administratif, ce qui évite de vous faire prendre pour des pilleurs ou SDF qui cherchent un endroit ou dormir .

Ccertain lieux sont chargés en présence, que ce soit par des évènements tragiques ou les faits de la vie ou encore de l’histoire de notre monde, on peut ressentir de jour comme de nuit les esprits, bien que ses derniers se manifestent essentiellement de nuit.

On placera le matériel à des endroits relativement stratégiques un couloir, une pièce principale ou pièce à vivre, un escalier dans certain cas.

Pour les grand lieux on placera le matériel en plusieurs endroit que l’on détermine par le repérage des lieux, au cours de l’enquête on n’hésitera pas à changer le matériel de place afin d’avoir le plus de résultat possible.

Iil ne faut pas oublier que cen’est pas parceque l’on sent rien qu’il n’y a rien, au contraire, la pièce ou on se dit « non pas ici » peut en effet avoir des phénomènes.

Il n’est pas toujours utile d’utiliser l’ensemble de son matériel on le définira selon le lieu et les résultats que l’on souhaite obtenir, on peut également utilisé tel ou tel objet afin de complèter une communication, un ressenti que l’on aurait capté sur les lieux.

Préparation du matériel

On réuni le matériel dont on se servira pour les investigations, chaque enquête est différentes, comme nous le disions on placera le matériel aux endroits clé du lieu.

On veillera à avoir des batteries de rechange, elles se viderons rapidement en présence d’esprits, généralement en un quart d’heure la batterie est quasiment vide, les esprits utilisant nos énergies, non seulement humaine mais également de notre matériel.

C’est ici que débute l’enquête, oui mais il ne s’agit pas de partir avec son matériel, on ne sait pas sur quoi nous allons tomber lors de nos investigations ici débute la préparation aux investigations, nous donnons les moyens de se protéger afin de partir en investigation, mais également quelques règles élémentaires, biens évidemment certain de nos lecteur ont déjà connaissances de ses »règles » mais il est bon de les indiquées pour nos lecteurs débutants.

Quelque règle à observer…

  • Tous lieux faisant l’objet d’investigation sera étudié avant sa mise en place

Comme nous le disions faire une enquête pour avoir des preuves d’existences d’esprits est pas utile en soi, il faut un objectif tel que nous le décrivons

  • Il faut être Majeur pour participer à des investigations c’est preferable pour des raisons de sécurité

Nous n’avons pas l meme conscience et maturité lorsque nous sommes ado ou au début de la majorité, être majeur permet d’avoir meilleurs conscience des risqué, d’évaluer au mieux ses derniers, bien que je le conçoit certain adulte agissent de façon enfantile.

  • Etudier tous les phénomènes et apporter une réponse

C’est ce que nous, nous devons de faire pour les personnes venant à nous, mais ce n’est pas toujours le cas.

  • Prévenir de tout déplacement hors zone

C’est une mesure de sécurité notamment sur un lieu particulièrement “infesté, il ne faut ne pas s’absenter plus de10 minutes seul ou se faire accompagner dans ce type de situation

  • 1 personne pose les questions sur PVE soit en alternance

Cela permet de garder une coherence dans les questions, d’obtenir des réponses et résultat lors des études

  • Chaque membre doit signaler toute aggression ou manifestation violente

Pour des raisons de sécurité, en cas d’agression par des entités, on procède à l’enregistrement des faits pour en permettre l’étude et de suivre les suites si il y a lieu. Ceci est essentiellement valable chez un particulier, il faut conserver une preuve matériel et prévenir son équipe de tout probleme survenu

  • En cas de manifestion violente,sortir de la pièce sans se précipiter et prévenir l’equipe

Les esprits nous suivent dans le courant d’air que nous formons lorsque l’on se met à courir, on sort tranquillement et quitte les lieux.

  • Tout déplacement se fait avec un membre, pas de déplacement isolé sur un site

Le déplacement isolé dans certain cas est risqué, les lieux de grandes proportion par exemple si il sont charges, peuvent avoir des entités néfastes dans des sections non explores, il vaut mieux être accompagné, avoir une radio ne suffit pas surtout que cette dernière peut ne plus avoir de batterie comme le reste du matériel vide par les esprits.

A suivre ce que l’on rencontre en enquête

© Ares Les Clé du paranormal – ARKANA3000

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *